mardi 30 octobre 2018

Entretien chez "Les petits Miquets"

http://bandedessinee.blog.lemonde.fr/2018/10/30/emile-bravo-spirou-cest-moi/
Par Cathia Engelbach
Publié le 30/10/2018 



Extraits :
-Votre Spirou a été désigné Défenseur par le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme, à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de la Déclaration universelle. Pour vous qui prônez les valeurs humanistes, quel message cela véhicule-t-il ?

- Si la fonction principale de Spirou est d’être un groom, cela signifie qu’il « se met au service de », que ce soit de quelque qu’un, d’une cause… Or, Spirou est avant tout humain, sa cause est donc d’être au service de l’homme. C’est pourquoi il est si empathique ! Je pense pour ma part qu’on ne peut rien tirer d’une hypothétique identité nationale. J’ai des origines espagnoles, je suis français, mais partout où je suis allé, je n’ai vu que des êtres humains, bons ou mauvais. J’adore l’astronomie et quand je regarde là-haut, je ne vois qu’une planète perdue dans l’immensité, quelque chose qui nous dépasse complètement.
Il suffit de lever la tête pour comprendre que nous ne sommes qu’une infirme partie de tout un système et que notre histoire à nous, en réalité, est si peu de chose… Je refuse cette idée selon laquelle l’Histoire débute à l’invention de l’écriture et que c’est cela qui sépare Histoire et Préhistoire, comme si, avant, nous n’étions que des enfants dessinant sur les murs… C’est renier notre enfance, alors que nous nous sommes éveillés et nous avons commencé à nous exprimer via l’art pariétal : c’est du pur art qui a conduit à l’écriture ! L’écriture vient du dessin, comme je le dis souvent, mais c’est une écriture que nous avons oubliée. Je prends toujours l’exemple de la lettre « A » qui n’est autre qu’une tête de taureau à l’envers : les deux pattes du « A » retournées sont les cornes du taureau car cela vient d’aleph qui signifiait taureau en phénicien. C’est ainsi qu’il faudrait l’expliquer aux enfants !

La suite ICI

The BDays by Rive gauche à Charleroi le 2 et 3 novembre

A l'occasion des "BDays by Rive gauche" à Charleroi
Retrouvez Émile Bravo lors de séances de dédicaces :
Librairie Slumberland vendredi 2 novembre de 16h00 à 18h00
Rive Gauche samedi 3 novembre de 10h30 à 12h30


Rencontre/dédicace à Bordeaux chez Mollat

https://www.mollat.com/evenements/rencontre-avec-emile-bravo
Le samedi 10 novembre de 15h00 à 16h00, venez rencontrer Émile Bravo à la Station Ausone de la librairie Mollat
La conférence sera suivie d'une séance de dédicaces. 









samedi 27 octobre 2018

Entretien sur la Ligne Claire

https://www.ligneclaire.info/emile-bravo-78271.html
Par Jean Luc Truc
Publié le | La Ligne Claire

Extraits :

Est-ce que ce Spirou est votre grand œuvre comme je l’ai écrit ? Il y a une volonté énorme dans ces pages.
Je mets tout dedans. Je ne m’en suis pas rendu compte au départ. C’est le principe de la liberté totale. J’avais carte blanche. Je croyais que cela allait faire un album comme l’Ingénu. Il y avait tellement de choses à dire, à développer. Je ne parle même pas de la guerre mais des relations humaines. Le pire apporte parfois le meilleur.

Vous remettez à sa place tout le contexte, l’Église, les Rexistes, la position des Flamands ?
Oui mais il y a des gens bien. Il y a un curé qui lui est humaniste. Ce n’est pas un travail à charge et je vais jusqu’à la Libération.L’histoire se termine en septembre 1944. Ensuite il y a un épilogue qui se passe en 1945.


Comment avez-vous écrit cette histoire ? Vous l’avez bouclé ou enrichit au fur et à mesure ?

Non, je savais où j’allais. Je connaissais la grande structure. Ensuite je l’ai vécu au quotidien, j’ai passé quatre ans d’Occupation dans ma tête.

En 2013, vous étiez déjà sur des pistes précises ?
Oui et j’ai mis quatre ans à l’écrire. Je me suis mis dans la peau des personnages mais j’avais le canevas. Le prochain sortira dans un an en septembre. Et je me consacre qu’à ça. La promo me prend actuellement beaucoup de temps.

Ce Spirou est une BD adulte ?
Non, au contraire. Moi j’aurais aimé la lire à huit ans, qu’elle réponde à mes questions. Je me souviens de gens, perdu dans leur village, qui n’avaient pas vu d’Allemands pendant la guerre mais sentaient pourtant l’oppression.


La suite ICI

vendredi 26 octobre 2018

Entretien sur Le Point Pop

https://www.lepoint.fr/pop-culture/bandes-dessinees/emile-bravo-je-ne-voulais-pas-imaginer-spirou-resistant-ou-collabo-05-10-2018-2260519_2922.php

Publié le | Le Point.fr 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Extraits : 

Alors que votre Spirou incarne la simplicité et la pureté, Fantasio est un journaliste peu scrupuleux, arrogant, gaffeur et même collaborationniste ! 
 
Fantasio est inconscient et il collabore sans s'en rendre compte, par bêtise pure ! Je me suis inspiré des premières versions de Franquin avec un personnage drôle, gaffeur, paranoïaque et sanguin. J'ai des amis comme lui autour de moi, qui ont un grand cœur et qui ne vous laisseront jamais tomber malgré leurs pulsions incontrôlables. Je trouvais amusant de dessiner un adulte se comportant comme un enfant et un enfant agissant en adulte. Mon Fantasio fait écho aux adultes de notre société qui ne veulent pas grandir. Mais heureusement qu'il est là, car c'est lui qui déclenche les péripéties !
 
Vous prenez le parti pris de ne jamais dessiner les visages des soldats allemands, pourquoi ? 
 
J'en ai marre de voir la fascination pour l'uniforme allemand dans la bande dessinée. Il y a un côté fétichiste qui ne me plaît pas. Vous savez, les uniformes nazis (conçus notamment par Hugo Boss, NDLR) ont été créés pour impressionner les populations. J'ai préféré les montrer charbonneux, au service d'une violence terrible. J'ai gardé cette idée qu'une partie de ton âme disparaît au moment où tu travailles pour une idéologie maléfique. Je voulais les traiter graphiquement comme des machines.

La suite ICI

mardi 23 octobre 2018

Rencontres chez Filigranes le 8 novembre 2018 à 18h00

Rendez-vous le 08 novembre 2018 à 18h00 pour une séance de dédicace avec Émile Bravo, qui viendra présenter son livre "Spirou, l'espoir malgré tout", paru aux éditions Dupuis.
Limité à 20 dédicaces personnalisées sur inscription et par tirage au sort ICI


Lieu : Librairie Filigranes - Avenue des Arts 39 Etterbeek , 1040 

Le tirage FNAC - Sortie le 23 novembre

Le tirage FNAC, avec couverture alternative.
Disponible à partir du 23 novembre 2018.

 

Rencontre entre Riad Sattouf et Emile Bravo à la FNAC Bercy (Paris)

Info Actua BD
''Le choc des titans de la rentrée. 
Rencontre exceptionnelle entre Riad Sattouf​ (L’Arabe du Futur T.4, Ed. Allary) et Émile Bravo (Spirou - L’Espoir malgré tout, Ed. Dupuis) ​ à la FNAC Bercy ce vendredi 26 octobre 2018 à 17 heures.
Confrontation entre deux chefs d’œuvre et deux des plus grands auteurs de BD de notre époque.''
Animé par Didier Pasamonik



mercredi 17 octobre 2018

dimanche 14 octobre 2018

Box-office BD de la semaine : un prestigieux trio de tête

Source Le Figaro.fr

Meilleures ventes du 1er au 7 octobre 2018 (classement exclusif GFK/Livres Hebdo):
 
1) L'Arabe du futur Volume 4, Une jeunesse au Moyen-Orient, 1987-1992, Riad Sattouf, Allary éditions
2) Les Passagers du Vent, tome 8, Le Sang des Cerises, François Bourgeon, éditions Delcourt
3) Le Spirou d'Émile Bravo tome 2, L'espoir malgré tout, Émile Bravo, éditions Dupuis
4) L'Arabe du futur tome 1, Une jeunesse au Moyen-Orient (1978-1984), Riad Sattouf, Allary éditions
5) Lacrima Christi le triangle secret tome 4, Le message du passé , Denis Falque, éditions Glénat
6) Les naufragés d'Ythaq Volume 15, Imperator express: la caravane de l'étrange , Arleston et Floch, éditions Soleil
7) Châteaux Bordeaux Volume 9, Les primeurs , Espé, éditions Glénat
8) Alix, tome 37, Veni vidi vici , Jacques Martin, David B et Giorgio Albertini, Casterman
9) Le Chat du Rabbin tome 8, Petit panier aux amandes , Joann Sfar, édition Dargaud collection Poisson pilote
10) Silex and the city, tome 8, L'homme de Cro-Macron, édition Dargaud

samedi 13 octobre 2018

Sortie de Spirou l'espoir malgré tout en Danois

En avant première la couverture de la version danoise de Spirou l'espoir malgré tout, chez Cobolt.


Entretien sur rtbf.be

https://www.rtbf.be/info/medias/detail_spirou-l-espoir-malgre-tout-le-retour-epoustouflant-d-un-heros-belge-de-80-printemps?id=10043947
rtbf.be
Par



Extraits :

''Spirou : L'Espoir Malgré Tout - le retour époustouflant d'un héros belge de 80 printemps! 

Émile Bravo, que vous pouvez écouter dans cette chronique, reprend l’histoire de Spirou et la mêle à la grande Histoire, celle de la guerre 40/45 et de l’occupation de la Belgique par les Allemands. 
La démarche d’Émile Bravo, il y a dix ans, a été simple : retrouver Spirou en 1938, et imaginer ce qu’il a fait, ce qu’il a vécu jusqu’en 1946… Le reprendre à sa création, et en restituer l’histoire, qui le mène de l’enfance à l’âge adulte.
" Le journal d’un ingénu " nous révélait les années d’avant-guerre et la manière dont Spirou les vivait, humainement, amoureusement aussi… et politiquement, d’une certaine manière !
Avec " L’espoir malgré tout " et les trois autres albums qui vont suivre, on se retrouve en pleine guerre, pour ce qui est une continuité du récit entamé il y a dix ans bien plus qu’une suite.
Spirou est un adolescent qui gagne sa vie en étant groom dans un hôtel de Bruxelles, le Moustic. D’où sa tenue mythique, et son fameux calot rouge. Il est l’ami de Fantasio, un grand garçon dégingandé, grand gaffeur, et qui se pense journaliste.
Deux personnages qui, au fil des 80 ans d’existence de Spirou, ont bien évolué, et dont on prend plaisir, incontestablement, à découvrir l’évolution. Toutes les évolutions…
Spirou se construit, espiègle au grand cœur…
Fantasio, lui, même s’il a l’âge adulte, n’est qu’un vieil adolescent, tel que, d’ailleurs, Jijé l’avait créé…''

La suite ICI


 

Les Inrocks : Émile Bravo est-il le meilleur auteur de Spirou depuis Franquin ?

https://www.lesinrocks.com/2018/10/12/livres/bd/emile-bravo-est-il-le-meilleur-auteur-de-spirou-depuis-franquin-111133219/
les Inrockuptibles 
Par François-Luc Doyez le 12/10/2018


Extraits:

''Dix ans après "Le journal d'un ingénu", l'auteur continue de raconter la jeunesse du plus célèbre groom de la bande dessinée dans "Spirou l'espoir malgré tout". 
Les deux potes Émile Bravo et Riad Sattouf viennent de frapper un grand coup dans le petit monde de la bande dessinée, et bien au-delà. Comme un symbole, le quatrième tome de l'Arabe du futur vient de dépasser le dernier livre d'Eric Zemmour en terme de ventes, et le Spirou d’Émile Bravo été choisi par l'ONU comme "défenseur des droits de l'homme" pour les 70 ans de la déclaration universelle. Les deux auteurs proposent un récit qui présente de nombreux points communs : un adolescent découvre la merditude du monde des adultes. Mais si le récit de Riad Sattouf est autobiographique, celui d’Émile Bravo répond à une question qu'il se posait enfant : comment un simple groom est-il devenu Spirou ?
Le créateur des Épatantes aventures de Jules a commencé à travailler sur l'ami de Fantasio il y a dix ans pour le Journal d'un ingénu, quand Dupuis proposait à plusieurs auteurs de s'approprier son héros le temps d'un album. "L’idée m’est venue tout de suite : quand Spirou est né, c’était de petits gags faits par Rob Vel, sans grand intérêt, le personnage n’est pas très intéressant... Mais à partir de 1946, tout ça est plus étoffé, il a une conscience, un ami qui s’appelle Fantasio… Entre les deux ce n’est plus du tout le même, raconte Émile Bravo, je voulais essayer d’imaginer ce qui avait pu se passer : la guerre forcément, avec un traumatisme qui lui a fait prendre conscience des choses, la rencontre avec Fantasio, qui n’est jamais expliqué, et comprendre pourquoi un groom finit par devenir un aventurier, ce qui n’est pas évident…"

La suite ICI 

 

vendredi 12 octobre 2018

Entretien sur France Culture

https://www.franceculture.fr/emissions/le-reveil-culturel/emile-bravo-cest-dans-les-pires-moments-quil-faut-avoir-le-sens-de-lhumourEntretien avec Émile Bravo, à l'occasion de la sortie de sa BD, " Spirou, l'espoir malgré tout " publié aux éditions Dupuis.
Le 11 octobre 2018
Production: Tewfik Hakem
Chronique : Sonia Déchamps 
Avec la collaboration de : Corinne Amar
Réalisation :Vincent Abouchar

Le lien pour écouter le Podcast ICI




"Mon propos c'était de faire revivre à Spirou mais aussi à Fantasio l'espoir de la fin de la Seconde Guerre mondiale, c'était de parler de l'éveil d'un enfant en temps de guerre. Chaque fois que j'ai croisé un enfant qui avait vécu ça, j'ai eu besoin de lui poser la question. 
Le dessin est au service de l'histoire, je ne suis pas dans l'esthétisme. Le dessin n'est qu'un outil pour parler d'une histoire. Ce qui m'intéressait, c'était de me plonger dans cette époque de la Grande guerre à travers des écrits, des documents, sans jugement, factuel.  Il suffit de prendre ses personnages et de les faire vivre, survivre, entre la faim et la peur."



Pour Le réveil Culturel de Tewfik HakemCrédits : Émile Bravo

mardi 9 octobre 2018

Spirou n° 4200 spécial droits de l'homme

Sortie nationale le 10 octobre2018.
Un numéro spécial et humaniste.  Spirou défenseur des droits de l'homme #spirou4rights
En partenariat avec Le Haut-Commissariat des Nations Unies comme défenseur des droits de l'homme.
Le journal Spirou a voulu commémorer les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme. Des auteurs de la bd se sont associés pour illustrer en bande dessinée les 30 articles de la Déclaration.
Émile Bravo, dont le Spirou en est le porte-drapeau, nous rappelle l'importance de cette déclaration à travers le préambule.
Vous pouvez retrouver aussi: Sylvain Savoia et Erre, Dugomier et Ers, Libon, Nob, Brice Cossu et Olivier Bocquet, Delaf et Dubuc, Batem et Colman, Toussaint et Ruiz, Floris, Tome et Janry, Cauvin et Kox, Cauvin et Laudec, Guillaume Bouzard, Bianco et Dalena, Berberian, Lou et Darasse, Ced et Ztnarf, Jérôme Jouvray, Dany, Sente et Laurent Verron, Yoann et Fabien Vehlmann, Bercovici, José Luis Munuera, Benus, Bertschy, Eroc et Rodrigue, Bocquet et Perrault, Carbone et Gijé, Cyprien et Paka, Pascal Jousselin, Yves Sente et André Juillard, Derib, Achdé, Philippe Geluck,...  
Si vous aussi, vous avez envie de vous engager, rendez-vous en page 51 du magazine avec votre smartphone #spirou4rights



Sortie de Spirou l'espoir malgré tout en Allemagne

https://www.carlsen.de/comic
En avant première la couverture de la version allemande de Spirou l'espoir malgré tout, chez Carlsen Comics.
Sortie le 05 octobre 2018.




 

Un ex-libris offert chez BDfugue

Un ex-libris offert pour l'achat de Spirou, l'espoir malgré tout sur le site de BDfugue.
Tirage: 500 exemplaires.


Merci Thomas.

lundi 8 octobre 2018

SPIROU FOR RIGHTS #spirou4rights

https://www.spirou.com/onu/
Les Éditions Dupuis inaugurait aujourd'hui , l'exposition consacrée à SPIROU et aux DROITS DE L'HOMME, au siège des
Une exposition itinérante que tout le monde peut télécharger et diffuser

En 2018, nous célébrons le 70e anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l'homme. En 30 articles, ce texte pose les bases des droits civils et politiques ainsi que les droits économiques, sociaux et culturels des êtres humains.
À cette occasion, le journal SPIROU et le Haut-Commissariat aux Nations Unies pour les droits de l'homme se sont associés.
La bande dessinée est un média universel permettant de rendre accessibles des sujets fondamentaux et des valeurs citoyennes. Depuis toujours, le journal SPIROU a été porteur d'idéaux : l'ouverture vers le monde, la protection et la défense de l'opprimé, le respect de la différence, le courage et la générosité. C'est donc tout naturellement, que le Haut-Commissariat a choisi Spirou comme Défenseur des droits de l'homme.