mercredi 4 février 2015

Les grandes grandes vacances

Le Mot du producteur : Les Armateurs 

« Nous avons rencontré Delphine Maury au festival d’Annecy en 2010 et avons immédiatement été séduits par son projet LES GRANDES GRANDES VACANCES. 
Un projet pour les enfants, mais qui parle d’un sujet grave à hauteur d’enfant tout en gardant de l’humour et de la tendresse. Un projet intelligent.

Les GRANDES GRANDES VACANCES racontent le télescopage de l’enfance et de la guerre, sujet douloureux et embarrassant à traiter pour une série dédiée en priorité aux 6-10 ans mais sujet qui s’invite tous les jours, sur tous les médias, de façon quotidienne et brutale. Sans la moindre précaution, l’actualité impose des images de guerre dures et souvent traumatisantes et notre seule réponse trop facile est le plus souvent de tenter d’écarter le regard des enfants ou de faire comme si cette réalité n’était pas la leur, ne les concernait pas.

Dans LES GRANDES GRANDES VACANCES, Ernest et Colette vont être confrontés à l’inexorable progression de la guerre. Comme un orage qui gronde au loin, qui s’annonce d’abord par quelques beaux éclairs fascinants puis éclate avec violence et fracas. Au cœur de la tempête, il faut contenir sa peur et conserver un minimum d’insouciance pour ne pas céder à l’angoisse de cette météo extrême.
Et pour évoquer cette relation cruelle de l’enfance et de la guerre, les auteurs ont choisi de raconter la seconde guerre mondiale vue à travers le regard de ces deux enfants. Une façon intelligente de dire la guerre dans une série dédiée à la jeunesse en jetant un pont entre les arrières grands-parents et les enfants d’aujourd’hui.
L’originalité de cette série, c’est d’être basée sur des témoignages réels de personnes qui avaient entre 5 et 15 ans à l’époque de la guerre. Ce sont leurs histoires qui ont alimenté les aventures d’Ernest et Colette.»

1 commentaire:

  1. Bravo à Delphine Maury!!!(et tous les autres)!!!
    En tout cas elle a bien réussi!De mon coté,je suis d'accord avec sa vision de l'enfance d'aujourd'hui et son exemple du vélo et des genouillères,du casque,...

    J'aimerais bien qu'elle commande une suite où l'on verrait:
    -la nouvelle rentrée scolaire avec un nouveau professeur(paix à monsieur Herpin...)
    -Muguette devenue médecin après avoir épousé Jean
    -Colette devenue dessinatrice après avoir épousé Gaston(faut des couples aussi!)
    -puis quoi encore?Je sais pas mais plein d'autres choses!Non parce que c'est dur de se détacher de personnages si attachants!

    Au pire,s'il n'y a pas de suite,un autre dessin animé du mème genre sur un autre sujet avec des personnage aussi attendrissants,les MÈMES graphiques(allez,c'est pour vous Emile Bravo!)mais plus longue la série(26 épisodes au lieu de 10)!

    RépondreSupprimer